Martin

Martin R est un directeur financier responsable, expérimenté et hautement qualifié, offrant des compétences solides de leadership et de communication interne ainsi qu’une large expérience acquise au sein de multinationales et d’entreprises cotées en Bourse.

Spécialiste des contrôles financiers, de la gestion administrative et comptable, l'élaboration des budgets, la planification, l’analyse financière et le développement de systèmes, il est un excellent directeur aussi sur le plan humain. Parmi ses points forts, on trouve son aptitude à motiver le personnel et à se forger des relations d’affaires avec les directeurs des départements non-financiers pour expliquer les problèmes techniques et démontrer l’impact financier des décisions sur l’opération concernée.

  • A été contrôleur financier d’une entreprise majeure cotée en Bourse ayant des opérations dans plusieurs pays européens et en Amérique du Nord, un chiffre d’affaires de 12 milliards de £ et employant 35 000 personnes.
  • A géré le projet des normes Sarbanes-Oxley de la filiale britannique d’un fabricant automobile multinational. Le but final était d’apporter au Directeur financier et au PDG suffisamment de preuve concernant la robustesse des contrôles de leurs divisions pour leur permettre de rédiger une attestation juste dans le rapport annuel. Les objectifs ont tous été réalisés dans les temps et les budgets.
  • En tant que directeur financier en chef au sein d’un fabricant japonais important de produits électriques, il a mis en place des améliorations par rapport aux équipes de comptabilité financière en Grande-Bretagne et dans 7 bureaux européens permettant aux résultats financiers de l’entreprise d’être publiés le 5ème jour au lieu du 8ème jour.
  • En tant que Chef des contrôles financiers pour la filiale d’un groupe international aux énormes actifs dans les services financiers et ayant un chiffre d’affaires de 3 milliards d’€ et 8000 employés, Martin a resserré les contrôles financiers et renforcé les procédures pour la collecte des cotisations par prélèvement automatique des clients (d’une valeur approximative de 150M €/mois). Cette réalisation a permis d’améliorer la précision des prévisions de trésorerie et la trésorerie elle-même et de réduire le nombre de demandes et de plaintes des clients, permettant au personnel du centre d’appels de se concentrer sur les activités de ventes.
  • Pour le même groupe, Martin a mis en place un nouveau système informatisé pour l’automatisation des dépenses personnelles ayant pour conséquence une méthode plus souple et plus rapide de remboursement des employés.
  • A la suite de l’acquisition d’une entreprise de services financiers majeure, Martin a réussi la fusion de 2 équipes financières de la succursale en réduisant le nombre d’effectifs avant la fusion de 40%, tout en maintenant des contrôles et fournissant un service financier complet.