Comparatif des assurances auto en ligne

Comparatif-des-assurances-auto-en-ligne.png


Assurance automobile, ou plus exactement RC Auto est la police de responsabilité civile qui protège les biens de l’assuré en cas de dommages aux tiers lors de l’utilisation du véhicule.

En Italie pour pouvoir utiliser légalement sa voiture et circuler librement (et donc légalement) la stipulation d’un contrat d’assurance est requise par la loi concernant le véhicule en question. Conformément aux articles 122 et suivants du Code des Assurances, leobligation pour le propriétaire du véhicule de s’assurer contre les risques de Responsabilité Civile qui engage le sujet à couvrir, dans les limites convenues, la somme due en réparation des dommages causés involontairement à des tiers à la suite d’accidents générés par la circulation du véhicule inclus dans la police automobile. En souscrivant une assurance auto l’utilisateur a accès à une protection économique contre les risques éventuels dérivant du trafic routier causant des dommages matériels ou des blessures à des tiers. Contre le paiement de la prime par l’assuré, la compagnie d’assurance aura l’obligation contractuelle d’indemniser tout dommage causé à des tiers.

Il est recommandé à l’utilisateur de comparer différentes polices automobiles pour trouver l’assurance auto la moins chère, tant pour les garanties que pour le prix. C’est pourquoi il est important d’effectuer une recherche approfondie parmi les différentes soumissions d’assurance auto en ligne.

C’est quoi le plafond ?

Le plafond est le montant maximum que la compagnie d’assurance est tenue de verser en cas de sinistre. Au moment de signature du contrat Motor TPL, l’assuré et la compagnie d’assurance établiront le montant limite dans le document, dans lequel l’utilisateur est toujours couvert. S’il devait arriver que les dommages ou blessures causés par l’assuré dépassent la limite fixée dans les conditions contractuelles, il doit lui-même exercer l’indemnisation des dommages en toute autonomie pour le montant excédant la somme indiquée. La loi établit qu’en cas de dommages aux biens, le plafond minimum fixé correspond à la somme de 1 000 000,00 € par sinistre, quel que soit le nombre de victimes, tandis qu’en cas de dommages aux personnes, le plafond minimum fixé est de 5 000 000,00 euros par sinistre, toujours quel que soit le nombre de victimes.

Que couvre l’assurance automobile ?

Un autre aspect fondamental est que la police automobile ne couvre que les dommages corporels causés aux passagers présents dans la voiture de l’assuré au moment de l’accident; il cependant elle ne couvre pas les dommages subis par le conducteur lui-même. Cependant, il existe des cas expressément indiqués dans la police comme « exclusions » dans lesquels l’assuré, tout en devant indemniser le tiers lésé, peut demander le remboursement de la somme versée en réparation des dommages. Habituellement, les soi-disant exclusions sont insérées dans des contextes où il n’y a pas de circulation routière en pleine conformité avec certaines dispositions législatives en la matière. Les exclusions sont généralement inopérantes lorsque, par exemple, le conducteur n’est pas autorisé à conduire selon les dispositions en vigueur ; dans les cas où le nombre de passagers transportés est supérieur au nombre pour lequel le véhicule est légalement autorisé ; lorsque le conducteur conduit en état d’ébriété ou sous l’influence de drogues, de stupéfiants ou de substances psychotropes ; dans les cas où la volonté du conducteur apparaît; en cas de déclarations inexactes ou réticentes du preneur d’assurance ou de l’assuré conformément aux dispositions des articles 1892 et 1893 du Code civil ; en cas de défaut de communication des modifications ayant entraîné une aggravation du risque en application de l’article 1898 du code civil. Dans les cas indiqués ci-dessus et dans tous les autres où l’application de l’article 144 du Code des Assurances est paramétrable, la compagnie d’assurance a la possibilité d’exercer son droit de recours sur les sommes qu’elle a dû verser à des tiers suite à l’inopposabilité des exceptions prévues par la disposition législative précitée.

Garanties accessoires :

1. Vol : La garantie vol couvre l’assuré en cas de vol du véhicule ou de tout élément de la voiture. La garantie vol comprend également les tentatives d’effraction et par conséquent les dommages qui en résultent. Les objets conservés à l’intérieur ne sont PAS inclus, sauf indication expresse dans la politique. Dans la garantie vol il y a toujours un montant appelé franchise ou découvert qui reste à la charge de l’assuré.

2. Incendie : La garantie incendie couvre tous les dommages en cas d’incendie du véhicule. Cela inclut les incendies, les coups de foudre, les courts-circuits et les flammes dues à la surchauffe de la voiture. Les objets conservés dans le véhicule ne sont pas non plus inclus dans l’incendie. Dans la garantie incendie il y a toujours un montant appelé franchise ou découvert qui reste à la charge de l’assuré.

3. Kasko : La garantie Kasko couvre les dommages causés par le conducteur à son véhicule par sa propre faute. En effet, cette garantie n’affecte pas la responsabilité, même si l’assuré est celui qui a causé l’accident. Il existe deux extensions de la garantie kasko : full kasko qui protège tous les types de dommages. La kasko partielle qui ne couvre que les sinistres impliquant d’autres véhicules.

4. Événements naturels et atmosphériques : Cette garantie couvre tous dommages, partiels ou totaux, causés au véhicule par des événements naturels ou atmosphérique.

5. Protection Juridique : La garantie protection juridique couvre tous les frais juridiques et d’expertise être pris en charge en cas de poursuites.

6. Cristaux : C’est la garantie qu’il couvre réparation ou remplacement de vitres de véhicules (pare-brise, lunette arrière et vitres latérales). Parfois, les cristaux peuvent être inclus dans la garantie Kasko.

7. Blessures au conducteur : Garantie très recommandée, car la seule garantie qui couvre tous les dommages corporels subis par l’assuré au volant, avec ou sans responsabilité.

8. Assistance routière : Garantie d’assistance au cas où la voiture resterait à l’arrêt ou bloquée sur la route. Elle couvre à la fois les frais engagés pour la récupération du véhicule et le transport vers un centre de service ou un atelier. Parfois, il peut même inclure la mise à disposition d’un véhicule de remplacement.

Avant de souscrire à l’assurance auto :

1. Portez une attention particulière lors de la saisie de toutes les données personnelles. En cas de déclarations inexactes, la compagnie d’assurance pourrait se retourner contre l’assuré.
2. Lisez attentivement la brochure d’information avant de signer la police.
3. Lors du remplissage des données, il est conseillé de garder à portée de main les documents suivants: le permis de conduire, la carte grise et le certificat de risque.
4. Il est conseillé de ne pas indiquer la clause de guide exclusif. Dans ce cas, seule la personne indiquée dans la police pourra conduire le véhicule indiqué.
5. Il convient d’ajouter la renonciation à l’indemnisation: un droit des compagnies d’assurances, qui après avoir indemnisé un accident déterminé, peuvent se retourner contre leurs assurés en cas d’infractions graves au code de la route, comme la conduite en état d’ébriété ou sous l’emprise de stupéfiants.
6. Vérifiez si vous pouvez bénéficier du décret Bersani: la possibilité de bénéficier d’une classe de mérite inférieure.
Dans quels cas pouvez-vous l’utiliser ?
Nouveau pilote: vous pouvez accéder à la classe de mérite d’un membre de votre famille.
Si vous achetez un véhicule du même type que le premier: garder la même classe de risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.